Plusieurs se demandent comment on peut augmenter son nombre d’abonnés sur Instagram. Il n’y a pas de solution miracle et obtenir des résultats demande du travail. Dans ce billet, je vais vous présenter comment je prépare ma stratégie de publication sur Instagram. Cette année je me suis réellement intéressé à la question et mon nombre d’abonnés à augmenter de 209 % en 3 mois!

Avant de continuer, il serait important de définir quelques notions de webmarketing pour favoriser la compréhension de l’article.

Référencement : le référencement représente la visibilité sur un moteur de recherche. Sur Instagram, il s’agit de la visibilité de votre publication auprès des utilisateurs. Il peut être naturel (gratuit) ou payant (via la publicité sur Instagram).

Engagement : Comme indicateur, l’engagement représente la somme de «j’aime», de commentaires et de mentions.

Règle 1 : Être régulier

C’est la clé sur tous les médias sociaux. La régularité est essentielle pour bien être référencé sur les médias sociaux. Si vous vous contentez que de publier une fois par mois, il ne faut pas avoir de trop grands espoirs. Idéalement il faudrait que vous soyez en mesure de publier au moins une fois par jour!

 

Lorsque vous regardez le graphique ci-dessus, vous pouvez constater que les gains d’abonnés (orange foncé) surviennent aux mêmes moments où je publie des images (ligne bleue). En ce qui concerne les pertes d’abonnés (orange pâle), le flux est plutôt régulier. On en perd tous les jours, l’important c’est d’en acquérir plus qu’on en perd et vous pouvez constater qu’au milieu du mois de mai, je n’ai pas publié beaucoup sur Instagram et l’impact sur mon nombre d’abonnés a été important.

Mai 2017

Comparaison nombre d’abonnés en fonction du nombre de publications en mai. Capture d’écran d’Iconosquare

Règle 2 : Assurer un suivi statistique

L’intérêt d’assurer un suivi statistique sur Instagram est essentiel pour avoir une stratégie efficace de développement. Il n’y a pas de règle magique qui vous permettra d’augmenter votre nombre d’abonnés. Tout ce qui fonctionne pour moi ne fonctionnerait pas nécessairement pour vous. Il est important de connaître SA communauté et d’identifier ce qui fonctionne avec elle et ce qui ne fonctionne pas.

Personnellement j’utilise l’outil Iconosquare. C’est un outil payant (9 $ par mois), mais qui les vaut amplement. Iconosquare vous permet non seulement d’accéder à des données statistiques précisent de votre compte Instagram, il a également un outil qui vous permet de planifier la publication de vos photos.

Règle 3 : Choisir les bons mots-clés

Le choix des mots-clés (hashtags) est très important également dans le référencement de vos publications. Un outil que j’aime bien, qui n’est malheureusement plus gratuit, mais qui est très efficace est Focalmark. Il s’agit d’un générateur de mot-clés qui va vous identifier les hashtags les plus populaires selon le sujet de votre photo, la localisation et la marque de votre appareil photo.

Le résultat n’est évidemment pas parfait et vous devrez faire des petits ajustements dans les mots-clés. Focalmark vous donne néanmoins une bonne base sur laquelle travailler.

Parmi les statistiques récoltées par Iconosquare, vous trouverez également le suivi de la performance de vos hashtags. Iconosquare se base sur les résultats des publications que vous avez publiées et vous dresse en dresse la liste.

Règle 4 : Choisir le bon moment pour publier

Il est important de choisir le bon moment pour publier vos publications afin de maximiser l’engagement (et donc votre référencement). Si vous avez un compte Instagram «professionnel», c’est-à-dire qu’il est lié à une page sur Facebook, vous avez accès à des statistiques qui pourront vous aider à optimiser le moment de publication.

Ces statistiques vous présentent les moments où vos abonnés sont présents sur Instagram. Ainsi, en ce qui concerne mes abonnés, les meilleurs jours pour publier des publications sur Instagrame seraient le jeudi, le samedi et le dimanche. Si je désire publier un article le samedi, à la lumière de ces informations, je serais mieux de le publier vers 10 h le matin.

Je parlais plus tôt d’Iconosquare. Ce service offre des statistiques un peu plus poussées que celles que nous retrouvons sur Instagram directement. Alors qu’Instagram se contente de vous dire à quel moment vos abonnés sont présents, Iconosquare peut, en analysant vos publications passées (donc plus vous publierez et plus ces données seront fiables), vous indiquer à quel moment vos publications ont été le plus efficaces au niveau de l’engagement.

Selon Iconosquare, mes publications ont obtenu le plus grand taux d’engagement le jeudi à 9 h. Si je compare à ce que je peux trouver sur Instagram, cela a du sens puisque le jeudi à 9 h on peut voir que mes abonnés commencent à se connecter de façon croissante jusqu’à midi.

Règle 5 : Se fixer des objectifs

On ne se le cachera pas, à moins que vous achetiez des abonnés (ce que je vous déconseille fortement), il n’y a pas de solution miracle pour augmenter son nombre d’abonnés sur Instagram. Cela demande des efforts et pour être en mesure de les maintenir, il faut être motivé. Le meilleur conseil que je peux vous donner pour rester motivé est de vous fixer des objectifs qui sont fixés dans le temps.

Il faut toutefois éviter le piège de viser trop haut trop tôt. Si vous vous fixez des objectifs qui ne sont pas réalistes, cela aura rapidement pour effet de vous décourager. C’est un peu comme lorsqu’on fait un budget. Si on réalise qu’on dépense 200 $ par mois en restaurant, on peut vouloir réduire ce montant, mais ce n’est pas en se fixant un budget de 50 $ que vous y parviendrez.

Quand j’ai commencé à appliquer cette stratégie de webmarketing, j’avais 180 abonnés sur Instagram. Je m’étais dit : OK, en avril je veux atteindre 200 abonnés. Comme j’ai facilement atteint cet objectif, j’ai mis la barre un peu plus haute pour mai. Je me suis dit : c’est bon là c’est 250 abonnés. Pour juin j’ai encore monté la barre : 350 abonnés. Voyant que j’ai atteind facilement ces objectifs, j’ai encore poussé la barre (un peu trop cette fois) en ciblant 500 abonnés pour juin. N’ayant pas atteint cet objectif j’ai alors dû analyser où a été le souci. J’ai eu moins de temps, donc j’ai été moins actif sur Instagram, donc je n’ai pas publié de manière régulière (règle 1) et ça fait mal. Du coup pour juillet, je vais devoir mettre les bouchées doubles.

Conclusion

Nous pouvons résumer ce billet en deux points. D’abord, il n’y a pas de magie, vous devez être régulier dans vos publications pour susciter de l’intérêt. Il faut être rigoureux et discipliner. Le secret d’Instagram c’est de publier de manière régulière tout en étant optimal dans le moment de le faire. L’utilisation de bons mots-clés est judicieux, mais par pitié, pas de #like4like

Il n’y a pas de solution miracle, je vous ai simplement fait par des observations que j’ai fait et qui fonctionnent dans mon cas. N’hésitez pas à partager vos propres astuce